SS 16 FW 15
En/

héritage

La fratrie Kéloglanian fonde à l’origine une marque de souliers pour hommes en 1960.

En 1974, Stephane Kéloglanian rejoint ses deux frères et en 1978 ils lancent ensemble la ligne femme sous le nom stephane kélian.

La marque se caractérise par un véritable savoir-faire chausseur, une identité forte : lignes architecturales, mélange de codes masculins et féminins, maîtrise de la technique du tressage, le tout au service de formes innovantes. 

Stephane kélian, travaille pour les plus grandes Maisons de mode des années 80, de Issey Miyake à Montana en passant par Jean-Paul Gaultier. 

En 2015, conscient de cet héritage hors norme, le groupe Royer confie la direction artistique de la marque à Olivia Cognet.

Olivia Cognet

À la tête de la direction artistique de Stephane Kélian, Olivia Cognet insuffle un nouvel élan au génie minimaliste du chausseur français.

Talentueuse et passionnée, elle associe à la maitrise des techniques et du savoir-faire chausseur, un regard expert sur les tendances.

Un don et un métier appris auprès des plus grands – Jean-Charles de Castelbajac, Robert Clergerie, Sonia Rykiel, Carven et plus récemment Lanvin.

Avec cette première collection Automne-Hiver 2015, Olivia Cognet redessine les lignes classiques de l’univers Kélian et dévoile les courbes nouvelles du tressé originel. Une mise en abyme graphique qui s’inscrit dans l’élégance sobre et intemporelle des créations Stephane Kélian.

s - s / .16

Jeu, set et style !

Chez stephane kélian, c’est un match graphique qui s’engage pour la saison printemps-été 2016. Olivia Cognet, nouvelle directrice artistique, puise dans les inestimables archives, tout le savoir-faire et l’héritage de la maison pour développer cette nouvelle collection. Moderne et curieuse de toute forme d’art, la femme stephane kélian s’approprie un style à la fois épuré et graphique.

Les couleurs toniques et contrastées inspirées des marquages des terrains de tennis prennent l’avantage ! Les formes minimalistes, racées et chics restent en jeu, tandis que, prenant de la hauteur, les compensées jouent les arbitres. Le bleu intense et les coloris solaires rebondissent sur des modèles iconiques revisités. Les cordages de raquettes se transposent en néo-tressés transparents.

La cap, modèle iconique réinventé prend le style de haut par un smash vif et élégant ! Une collection sans revers, dynamique et contemporaine en hommage à l’art du tennis.